Le Bal

 
Création 2009

​Chorégraphie, interprétation et mise en scène

Marlène Rostaing​
Création Lumière

Lionel Colet

Musique

Blaise Merlin

 

Coproduction:

Centre Chorégraphique National d'Orléans direction Josef Nadj

 

Le Bal...un voyage à travers mon héritage féminin

Je porte la mémoire des femmes de ma famille. Carmen a fuit l'Espagne dans des conditions terribles, pendant la dictature de Franco. Elle aimait danser la valse dans les bals populaires. C'est avec humour et dérision que je rends hommage à ma grand mère, à cette dernière valse que j'ai dansée avec elle dans le petit salon. Dans ses pas retenus par la folie de la maladie d’Alzheimer, elle m'a permis de raconter ce voyage vers l'oubli. Inspirée en parallèle par l'histoire du personnage principal du roman de Marguerite Duras, "Le ravissement de LolaV.Stein", je dresse le portrait d'une femme errante arpentant la piste de danse d'un bal désert, comme Lola hante les rues à la recherche du souvenir d'elle-même et de ce lieu, territoire de naufrage et de refuge.

​Le Bal est une pièce où la maladie d’Alzheimer est un outil de développement chorégraphique. La danse trace l'itinéraire vers le retour à l'enfance, à l'animalité, vers la perte des repères spatio-temporels qu'induit cette maladie. Elle évoque enfin la tristesse de la lutte contre l'oubli.

Elle était belle mais elle avait, de la tristesse, de la lenteur du sang à remonter sa pente, la grise pâleur.

Marguerite Duras

 

PHOTO CAMILO ARENAS