L'Équipe

Marlène Rostaing

Directrice artistique, chorégraphe

 

 

Porteuse du projet, Marlène Rostaing, danseuse comédienne et vocaliste, aime travailler dans une ambiance exigeante et festive.  La devise, rire de tout même des moches choses. Et c’est très sérieux.

 

en savoir plus >>

Patrick Cunha

Créateur lumière

 

 

Après une habilitation électrique (BR) au GRIM à Lyon, puis une formation « De la régie à la conception lumière » au CFPTS à Paris, Patrick Cunha a toujours le bel accent du sud ouest. Tout d’abord objecteur de conscience à Bonlieu Scène Nationale, son parcours de créateur lumière se tourne vers la danse/ théâtre (Cie Vendanval), le nouveau cirque (Cie Side show), la marionnette (Cie Au Bord de la Nuit). Pendant quatre ans, il expérimente le clown auprès de Christophe Thellier ce qui le conduira à créer des ambiances incroyables et drôles pendant les répétitions de Tragôdia. Toujours à l’affût de ce qui est le plus juste pour lui et les autres, engagé, passionné, éclairé, vif et minutieux, il nous emmène dans son monde d’ombre et de lumière avec douceur, élégance, exigeance et bienveillance

Didier Préaudat

Création sonore

 

 

Didier est un artiste contemporain dont les réalisations présentent de multiples facettes. Plasticien, scénographe, compositeur et interprète sonore, il garde en outre de son attachement au théâtre une relation privilégiée aux textes.

Il joue avec liberté des codes qui stabilisent le réel, aime à mesurer, évaluer l’échelle des valeurs qui qualifient le caractère normatif de la réalité.

Didier Préaudat confectionne des espaces de représentation, façonne des objets vraisemblables, guidé par deux actes séquentiels, ceux de concevoir et de réaliser.

Egalement, il collabore avec des compagnies de théâtre, de danse et de cirque où il explore l’art de la représentation au travers d’expériences et de réalisations sonores ; il a travaillé notamment pour les créations de : « Be Felice » pour la compagnie D’Elles ; « Memento vivere » pour la compagnie Sylvain Groud ; « La dévorée » pour la compagnie Rasposo ; « Monroe » pour le théâtre Méga Pobec.