TRAGÔDIA OU THÉSÉE-MOI !

Création 2018

Danse et performance vocale

Mythe autobiographique

 

Chorégraphie,  interprétation

Marlène Rostaing

Regard extérieur

Yaëlle Antoine

Création lumière

Patrick Cunha
Création sonore

Didier Préaudat

 

Durée 1h00

Avec le soutien de :
La DRAC Occitanie, le Conseil Régional de Midi-Pyrénées, la ville de Toulouse

​Coproductions : 
L'Usine - Centre national des arts de la rue et de l'espace public - Tournefeuille / Toulouse Métropole (31) 
L’Avant-Scène-Cognac (direction Jacques Patarozzi) - Scène conventionnée Danse (16)
Les Pronomades – Centre national des Arts de la Rue Encausse-les-Thermes (31)

Partenaires, soutiens, aides à la résidence :
La Place de la Danse - CDCN Toulouse - Occitanie
La Grainerie -  fabrique des arts du cirque et de l’itinérance – Balma (31)
La Ferme du Buisson – Scène Nationale Marne-la-Vallée (77)
Théâtre Le Ring – Toulouse (31)
Festival In Extremis avec le Théâtre Garonne Scène Européenne - Toulouse (31)
L'Onde & Cybèle – Paris (75)
Centre Chorégraphique National d’Orléans (direction Josef Nadj) – (45)
Centre Chorégraphique National de Grenoble -(38)
L'Espace Saint-Cyprien – Toulouse (31)
Université Toulouse Jean Jaurès - Centre d'Inititives Artistiques du Mirail – Toulouse (31)
La Compagnie Non Nova - Nantes  (44)
L' atelier Akuarium - le Pré-Saint-Gervais (93)

« Tragôdia ou Thésée-moi ! », c’est une incantation, celle d’Ariane, abandonnée par Thésée. C’est avec humour et dérision qu’à travers elle je viens rejouer son abandon et ma tragédie. Un rituel, comme pour me laver …

 

Je prends ce temps pour creuser le sillon de mon héritage de féminité, mais également celui de l’absurdité et du mythe. Par la même occasion, à travers une dramaturgie originale, je remets à l’heure contemporaine les codes de la tragédie, les métamorphoses, les râles et les excès des héroïnes du monde antique. Une partie de moi, une partie de vous…

 

Entre écriture, improvisation « Tragôdia ou Thésée-moi ! » se compose des trois disciplines chères à la tragédie grecque, la danse, la voix et le texte.  

« Tragôdia ou Thésée-moi ! »  est construit comme une grande traversée chorégraphique où se succèdent les étapes, les nœuds, les transformations nécessaires pour permettre à chacun-e d’accéder à son choix de liberté,  vérité ou mensonge.

Bref, « Tragôdia ou Thésée-moi ! », c’est une histoire de vie moderne, un écho à la tragédie grecque où le comique s’incruste au cœur du tragique.

  • facebook-square
  • flickr-square
  • twitter-bird2-square